Qui sommes-nous ?

 

Mettre en lumière
nos métiers de l’ombre

Édito

Tout est parti d’une idée qui frémissait depuis longtemps :

Fédérer les freelances de l’événementiel dans toute la diversité de leurs métiers, de leurs expériences et de leurs statuts, et partageant des valeurs, des méthodes de travail et des problématiques communes.

Un sondage lancé dès le début de l’aventure a permis de mieux connaître la communauté et d’identifier ses attentes.

Créée dans le but de former un réseau social et professionnel, l’association a pour principal objectif de représenter, promouvoir et valoriser nos métiers et nos statuts, mais aussi de mettre en place des outils, des services et des actions pour mieux protéger et défendre les intérêts de ses membres.

Née d’un travail collaboratif de plus d’une centaine de membres, cette association a transformé ce temps de break imposé en réelle opportunité. Elle se veut unique dans ses buts et résolument moderne dans ses valeurs.

L’ADN de l’association

INTELLIGENCE COLLECTIVE

Un projet travaillé conjointement avec tou.te.s les concerné.es et les bonnes volontés

ouverture

À tous les profils de freelances de l’événementiel dans leur diversité (de statut, de sexe, d’âge, de métier…)

AGILITÉ

Laisser libre cours à l’évolution du projet en fonction des aspirations de la communauté

culture

Des professionnels qui partagent des valeurs, méthodes et préoccupations dans leurs relations entre freelances et avec les agences de communication événementielle

Missions et enjeux

Se connaître, partager et se questionner

  • Mieux nous identifier et nous connaître au sein même de la communauté
  • Créer LE réseau social et professionnel 100% dédié aux freelances de l’événementiel,
  • Réfléchir aux problématiques actuelles (RSE, mesures sanitaires,…)
  • Imaginer ensemble le futur de nos métiers
  • Définir un contrat moral entre nous
  • Proposer des partages d’expériences, un accès facilité à des formations professionnelles

Valoriser notre expertise et promouvoir nos métiers

  • Oeuvrer à la reconnaissance d’un label commun
  • Définir une charte de bonnes pratiques entre les freelances et les agences événementielles
  • Créer un centre de ressources qui explique nos statuts, nos métiers
  • Communiquer sur les réseaux sociaux
  • Mettre en place une action auprès des jeunes, par un système de parrainage, des relations avec les écoles…
  • Etablir des relations avec d’autres organismes du secteur et les institutions

Oeuvrer pour la communauté

  • Négocier des offres communes (assurance, mutuelle, licence logiciel, …)
  • Rechercher des solutions face à des situations exceptionnelles (type covid-19)
  • Rédiger des CGV communes à tous les freelances de l’événementiel et adaptées aux différents statuts
  • Interpeller, mobiliser autour de la défense de nos intérêts
  • Mettre en place des actions de communication dans les contextes exceptionnels (type COVID)

Repartition

Notre organisation

Composition du bureau provisoire

  • Marie Le Nestour, Co-présidente.
  • Maxime Hernandez, Co-président.
  • Yvette Ayivi, Secrétaire générale.
  • Jean Poyeton, Trésorier.

Conseil d’administration

Le CA est constitué des membres du Bureau Exécutif ainsi que des délégués et délégués adjoints élus pour représenter leur commission.

Les principales missions attribuées au CA :

  • Définir la politique et les grandes orientations générales de l’Association,
  • Présenter les projets d’études et les projets prospectifs liés à l’ensemble des métiers représentés et des sujets traités en commission,
  • Arrêter les grandes lignes d’actions de communication et de relations publiques,
  • Approuver la création ou la dissolution d’une commission.

quelques chiffres

du sondage

reponses au sondage

 Depuis son lancement en mars 2020, le sondage nous a conforté dans l’idée de monter une association de freelances.

femmes/hommes

Une équité quasi parfaite à travers tous les métiers de l’association. 51% de femmes pour 49% d’hommes.

%

En micro-entreprise

Ce statut est le plus représenté, suivi de près par l’intermittence du spectacle à 22% et l’EURL/SARL à 19%.

Métiers différents

Avec 21% de freelances travaillant dans la production, 18% dans le projet, 13% dans la logistique, 11% dans la régie technique.

%

conceptrices

La famille de la conception-rédaction est représentée par des femmes principalement. Le projet et la logistique sont également des familles plus féminines. Messieurs qu’attendez-vous ?

%

HOMMES

Directeurs ou assistants techniques. Ces professions sont encore peu prisées des femmes. L’association a pour but de mieux faire connaître nos métiers sans distinction de genre !

%

regime general

6% de freelances en CDDU sont au régime général, statut peu adopté par les hommes. En revanche parmi les 22% intermittents du spectacle 65% sont des hommes.

%

JEUNES

Les moins de 30 ans ne sont pas les plus nombreux à avoir répondu mais nous mettons en place un système de parrainage pour mieux les accueillir et les intégrer au secteur !